Edito Crossject News - Octobre 2020

Image de l'article
Logo Crossject News
Date de parution
Contenu de l'article

En cette rentrée, Crossject franchit une nouvelle étape avec la fabrication d’un lot clinique de ZENEO® MIDAZOLAM chez Cenexi.Cette étape est l’aboutissement d’un long travail de validation.
D’abord, de chaque étape du système de production Crossject. Puis de notre système de production. Nous pouvons désormais présenter un continuum industriel, auditable dans son ensemble
La communauté pharmaceutique est ainsi en mesure de constater que nous intégrons le club fermé des industriels ! Nous sommes au rendez-vous du point de vue des standards de qualité et de sécurité

Un lot de médicament Crossject sera libéré d’ici la fin de l’année 2020. Il pourra alors être expédié vers le centre d’expérimentation clinique.  
Nous estimons qu’il reste une année de travail entre cette étape et le dépôt du dossier de demande d’autorisation de mise sur le marché (AMM).
Comme vous le constatez, la pandémie de Coronavirus n’empêche pas Crossject de réaliser ses développements grâce aux règles sanitaires très strictes mises en place.

Pour les fonctions support et de développement, le télétravail est la règle et la présence sur site se fait uniquement selon les besoins ponctuels. L’enjeu est de laisser au maximum la place aux équipes de production et de laboratoire tout en prenant en considération la demande des autres salariés de pouvoir accéder de temps à autres aux locaux de l’entreprise.
L’organisation de la protection collective ne concerne pas que les salariés de l’entreprise. De nouveaux principes de fonctionnement régissent également les relations avec les équipes de nos prestataires et de nos fournisseurs.

Bien entendu, la crise sanitaire pourrait induire des perturbations dans le déroulement des opérations que nous sous-traitons mais toutes nos équipes sont mobilisées pour anticiper les difficultés et convaincre nos partenaires de prioriser le maintien des capacités qui nous sont nécessaires.

Par ailleurs, la crise sanitaire a eu une autre conséquence par rapport à notre fonctionnement habituel : la nécessité de tenir notre assemblée générale annuelle à huis clos
Pour autant, j’ai souhaité maintenir notre engagement de transparence vis-à-vis de nos 5 000 actionnaires. C’est pourquoi nous avons transposé le temps d’échange à travers la réalisation d’une vidéo compilant nos réponses à toutes les questions que vous nous avez transmises.

Les 3 000 téléchargements de cette vidéo me laissent penser que vous avez apprécié notre souhait de préserver notre proximité malgré les contraintes sanitaires ! Soyez sûrs que nous allons poursuivre dans cette voie !

Patrick Alexandre - Président et fondateur de Crossject